Open indoor de Normandie de Rouen (9 décembre 2018)

 

Journée test d'ergo partout en France de J12 à Master. 

La section Master du CAC a répondu présent.

 

Ce week-end avait lieu le tant redouté test ergométrique qui représente un évènement majeur pour la plupart des clubs de France.

L’objectif était de faire le point sur notre forme physique et le programme des entrainements à poursuivre dans le cadre de la préparation aux Championnats de France indoor du 9 février.  

Sans classement par catégorie d’âge et de poids, seul le résultat individuel face au chrono avait de l’importance.

Objectif atteint et à noter la très belle progression de Maxime par rapport à 2018 (-4,9 secondes).

La distance de l’épreuve est sur 1000m.

 

Résultats :

Bertrand OLLIVIER-LAMARQUE : 3’23,5

Maxime ROSSI BELLOMME : 3’26,8

Frédéric DEMARIN : 3’27,4

 

Tous les résultats : ici

 

Tête de Rivière de Meulan (18 novembre 2018)

 

1ère tête de rivière de la saison organisée par la LIFA et dont le succès ne se dément pas d'année en année.

Un record de participation pour le CAC dans la catégorie Master avec 5 skiffs !

Et également un record de participation dans cette catégorie avec 28 participants contre une petite vingtaine habituellement avec également un baisse très nette de la moyenne d'âge des rameurs. Sûrement une concéquence de la réforme des championnats de France Master qui s'applique pour cette nouvelle saison.

 

La tête de rivière de 4500 m a été réalisée dans de bonnes conditions climatiques avec un vent relativement faible et plutôt favorable et sous un beau soleil. Seul bémol... la température avec de la glace sur les coques au moment du déchargement :(

 

Résultats Skiff Master Homme : 

4ème exquo / 28 en 18’24,34 : Bertrand OLLIVIER-LAMARQUE

8ème / 28 en 18’56,65 : Maxime ROSSI BELLOM

22ème / 28 en 20’26,37 : Frédéric DEMARIN

25ème / 28 en 21’30,48 : Mickael MOËSON

26ème / 28 en 21’41,98 : Frédéric LECROISEY

ResultatsMeulan-1.pdf
Document Adobe Acrobat [102.9 KB]

Tête de Rivière de Mantes la Jolie (11 novembre 2018)

 

Une bonne participation du CAC avec 5 skiffs et 4 yolettes malgré une météo plus qu'humide... mais heureusement peu ventée.

 

Résultats : 

  • Skiff sénior Homme :

13ème /36 en 17’44,4 : Bertrand OLLIVIER-LAMARQUE

17ème /36 en 18’09,7 : Maxime ROSSI BELLOM

32ème /36 en 20’50,3 : Mickael MOËSON

33ème / 36 en 20’57,8 : Frédéric DEMARIN

34ème /36 en 21’10,5 : Frédéric LECROISEY

 

  • Yolette open :

5ème /17 en 21’08,9 : Christelle ROBERT, Claire STANISLAS, Agnès BURGHGRAEVE SELLEN, Ariane ROUSSEAU, Pascal BANCE

11ème/17 en 22’58,6 : Alpic SIMOES, Marie BROUARD, Mayeline MOURAND, Alicia DELMEZ, Marion MICHELIN

13ème /17 en 23’24,6 : Catherine WATINE, Fouzia VOIRIN, Pascale GANACHAUD, Nathalie BOURGEOIS, Xavier GANACHAUD, Catherine CLAUDEL

17ème /17 en 30’50,1 : Mayeline MOURAND, Melly, KAZI AOUL, Ronan RICARD, Axelle BOURGEOIS, Erwan GILLET

 

Le compte rendu d'Arianne :

7h du mat j’ai des frissons.... rdv devant la mairie une fois n’est pas coutume.

Nous partîmes 500, euh en fait on était un peu moins mais nous partîmes quand même.

7h50 le jour se lève sur le bassin, les bateaux se remontent mettant à mal les muscles encore froids des jeunes compétiteurs qui s’exécutent malgré tout dans la joie de vivre. Tréteaux, pelles, clés de 10, sangles, remorques, camions, voitures, il y a de tout dans tous les sens. Le fond de l’air est doux, l’eau certainement plus fraîche.

10 minutes avant la course la météo nous offre un beau plan d’eau, pas une vague. Le soleil arrive même à percer les nuages par endroits.

 

Soulagement de rigueur avant le départ. 3 fois pour certaines.... à croire qu’elles n’ont pas attendu l’apéro pour attaquer la bière... échauffement pour d’autres.

 

9h15 mise à l’eau de la première yolette, et le temps se dégrade. Les nuages se noircissant, trop lourds, l’eau s’évacue tombant sur les rameurs par moments à grosses gouttes.

Et la course commence, le cac démarre fort, double dans le virage des 2000 une première embarcation, puis continue sa performance, en dépasse une seconde composée d’un équipage totalement masculin ; et c’est le finish, extraordinaire ! Belle performance du cac section plaisirs +. La seconde yolette se défend, donne tout ce qu’elle a dans les guiboles et fini elle aussi la course.

C’est aux skiff de se lancer, l’eau tombe encore. Pour certain le bateau est plein de flotte avant même d’en avoir mis dedans en ramant. D’autres manquent de passer à la baille, par l’imprudence, l’inattention de la sécu sur le bassin. Un comble!....Ils reviennent tous, fatigués mais ravis.

Et c’est aux jeunes de partir. On salue à ce sujet la réactivité et le volontariat des rameuses passées barreuses pour ces moussaillons. Trempées jusqu’aux os, il fallait faire preuve d’une grande bravoure pour affronter les éléments dans ces conditions. Car il s’en est fallut de peu aussi pour éviter la catastrophe, que dis je, les catastrophes. Certains bateaux amorçant très mal le retour auraient pu causer bien des dégâts. Mais la vigilance était le mot d’ordre à cet instant.

Les deux yolettes de la section jeunes arrivent elles aussi au finish, nous ramenant nos gamins trempés mais contents de cette première.

Aucune fausse pelle à déclarer, aucun bacquage, tout le monde revient vivant.

 

C’est l’heure de l’atelier visserie. A nous les clés de 10, le démontage des coulisses, portants, pour charger les bateaux. Le tout toujours sous la pluie. Ceux déjà changés étaient dans le même état que les autres, rincés, se plaignant de l’humidité qui les pénétrait.

11h30, tout est paré. Alors, apéro or not apéro... il pleut et pas d’abri, mais au point où on en est……..apéro ! (certains participent à ce type d’épreuve uniquement pour profiter de ce moment, mais motus et bouche cousue, nous tairons les noms par pudeur).

D’autant que Bertrand payait sa delirium pour avoir gagner une année récemment. Micka était venu avec un bidon d’eau déminéralisée. Elle est bonne son eau, à se demander si elle ne viendrait pas d’une ville comme Lourdes. Après ces breuvages, un sentiment de légèreté vous emporte vers un pays où il fait bon vivre, tout est fluidité, comme un bateau qui file sur l’eau et qui produit ce petit glouglou révélateur de la qualité de rame.

Certaines étaient passées en cuisine pour ravir nos papilles, caler un petit creux ou encore éponger.

 

C’est pas le tout mais faut rentrer, décharger et repasser les bateaux sur l’eau.

Un équipage s’est perdu en route, s’est pointé comme une fleur pensant que tout serait fait à son arrivée. Que nenni.

C’est un travail d’équipe, esprit club oblige.

 

Rebelotte, atelier visserie, passage des bateaux, rangement des pelles, yolettes....

on est tous crovés mais on estime avoir bien mérité un petit coup pour saluer nos performances respectives. Alors apéro or not apéro? Bon bah apéro, d’autant que la pluie a cessé dès notre arrivée sur Andresy. Et patati et patata....

Les mots s’emmêlent pour certains, les yeux se croisent pour d’autres, la fatigue commence à poindre, à se faire sentir. Et c’est ainsi que s’achève cette belle journée automnale aux couleurs orangées, ciel gris avec dans la tête de chacun de nos nouveaux souvenirs partagés sur (et sous) l’eau.

 

Merci à tous d’avoir fait de cette journée un beau moment.

 

NDLR: la section loisirs + reste ouverte, cependant il existe désormais une section plaisirs ++.....

Ariane

 

Resultados-Mangas-General.pdf
Document Adobe Acrobat [449.4 KB]

Sevilla International Rowing Masters Regatta (20 et 21 octobre 2018)

 

La 2ème édition de la Sevilla International Rowing Masters Regatta a été un franc succès tant au niveau de l’accueil que de l’organisation.

Les courses sur la distance Master de 1000 m se sont courues sur le Guadalquivir lequel a montré des visages assez différents, passant d’une surface sans ride à très agitée, en fonction de l’évolution de la météo qui elle-même était très changeante (l’Espagne était en météo alerte rouge) : nous avons ainsi connu le grand ciel bleu sans vent (27°c ☺) comme les orages avec ses éclairs et ses rafales de vent (entrainant une suspension des courses) ainsi que la pluie battante (16°c ☹).

 

Représentant le CAC, Bertrand OLLIVIER-LAMARQUE a participé à 3 courses.

 

Résultats :

  • 2x E avec Patrick LOUAZEL du Club Nautique d’Annecy : 1er
  • 1x E : 2nd, derrière le fameux portugais Helder ASSUNCAO, champion du Portugal et invaincu depuis 30 ans !
  • 4x D avec un équipage combiné Cercle Nautique de France (Julien LAMY et Yves MORIN) et Société Nautique de Basse Seine (Constantin CHOUPIS) : 4ème

 

Resultados-Mangas-General.pdf
Document Adobe Acrobat [449.4 KB]